La Pomme

(Robert Beauchemin)

pour 4 personnes


INGRÉDIENTS


  1. 800 grammes de pommes de terre
  2. 5 pommes
  3. 1kg de boudin noir coupé en 8 tronçons égaux
  4. 4 gousses d’ail
  5. 250 grammes de beurre doux
  6. 125 ml de lait
  7. persil, sel, poivre
  8. 3 pincées de noix de muscade râpée
  9. 60 ml de sucre
  10. 3 cuillères à soupe de gros sel

ÉTAPES


  1. Chauffer le four à 200 degrés Celsius, nettoyer le persil, et le hacher, étaler le gros sel au fond d’une petite poêle, y déposer les gousses d’ail entières, cuire 10 minutes puis écraser au presse-ail et mettre de coté.

  2. Peler et couper les pommes de terre et les cuire dans une eau bouillante salée. Puis, mélanger avec persil et ail, passer au presse-purée en ajoutant lait, muscade, sel, poivre et 60 gr de beurre.

  3. Peler, couper les pommes en quartiers et les fondre dans 125 grammes de beurre jusqu’à dorées.

  4. Pendant ce temps, cuire le boudin avec 60 grammes de beurre pendant 8 minutes en le retournant.


    PRÉSENTATION


    Faire un nid au milieu de l’assiette dans la purée et le persil haché, y déposer 2 tronçons de boudin, des quartiers de pommes et décorer avec des brins de persil.


    LE BON ACCORD VIN


    Vin rouge jeune comme un beaujolais ou gamay de Touraine.

Cannelés aux éclats de boudin de Mortagne

André Provost

Cannelés aux éclats de boudin de Mortagne

Pour 20 petits cannelés

 


INGRÉDIENTS


  • 20 cl de lait entier,
  • 30 g de beurre doux,
  • 50 g de farine tamisée,
  • 50 g de tome de brebis ou de parmesan,
  • 1 œuf,
  • 20 g de boudin noir sans la peau, sel et poivre du moulin.

PRÉPARATION


  1. Faire chauffer le lait avec le beurre, mélanger délicatement la farine tamisée, ajouter l’œuf battu en omelette et la tome de brebis râpée ou le parmesan, puis verser le lait chaud mais pas bouillant.
  2. Ajouter les petits morceaux de boudin noir, (hachés grossièrement), saler et poivrer légèrement.
  3. Pour donner de la consistance aux morceaux de boudin noir, les geler.
  4. Placer ce mélange au réfrigérateur pour 6 à 8h.
  5. Verser la pâte dans des moules à minis cannelés beurrés,(moules en cuivre ou en silicone ), puis mettre à cuire au four pour 10 minutes à 210° puis pour 30 minutes à 180°.

À la sortie du four, démouler les cannelés et laisser-les refroidir sur une grille.

Déguster ces cannelés froid ou tiède, en entrée ou à l’apéritif.


PRÉSENTATION



ACCORD VIN


Sauternes bien frais ou autre vin liquoreux

Lancement du livre *Copains comme cochons*

Lancement du livre

*Copains comme cochons*

L’Association Québécoise du Goute-Boudin de Boucherville (AQGBB) vous convie au lancement du livre de Jean-Pierre Lemasson, historien de l’alimentation, intitulé « Copains comme Cochons », dans le cadre de ses activités de promotion du boudin comme mets patrimonial québécois.

Cet ouvrage, unique en son genre, nous permet de comprendre que l’histoire des aliments et des plats tient une place considérable dans la Grande Histoire des hommes. Ainsi l’auteur nous montre l’étonnante place qu’a occupée la consommation du porc dans les civilisations antiques jusqu’à nos jours au Québec. Comme par ailleurs, le sang avec lequel se fait le boudin, est à l’origine de tabous dans certaines religions (juive, musulmane) qui en ont condamné la consommation, pourquoi ce mets, chez nous, fut, tout au contraire, associé aux fêtes et à la joie de vivre ? Le livre vous dira pourquoi.

Vous découvrirez que si Champlain jeta les bases de l’élevage des porcs dès 1608, ceux-ci dépassaient en nombre les habitants de la Nouvelle France en 1784 ! Et savez-vous que le Conseil Souverain de la Nouvelle-France, pour limiter les dégâts faits par les cochons a proclamé plusieurs ordonnances limitant leur liberté en ville ? Quand vous pensez aussi que dans le Centre-Sud de Montréal, dans les années 1850, on élevait les cochons dans les cours des duplex, avouez que vous ne l’auriez pas deviné ? Bien d’autres surprises vous attendent dans ce livre consacré à un animal et à un plat qui vous étonneront par la place qu’ils ont pris dans nos traditions jusqu’à nos jours.

Ce livre est indispensable à ceux qui veulent comprendre comment se sont construites les habitudes mais aussi les gouts de notre culture. Il ouvrira encore plus grands, les appétits des amateurs de retrouvailles de textures et parfums oubliés. Mais, pour ceux et celles, qui ont toujours eu une petite résistance à succomber à la séduction de ce mets aux mille qualités, la lecture de ce livre, tout comme ses superbes et expressives illustrations, devrait les convaincre que manger du bon boudin est un régal pour les papilles et l’esprit.

Avant de terminer sa lecture, vous ne résisterez pas à l’envie de vous précipiter chez les nombreux artisans bouchers-charcutiers, les restaurants et plus généralement les commerçants qui offrent du boudin au Québec. Passez aussi voir le site web de l’Association Québécoise du Goûte-Boudin de Boucherville où sont présentées les recettes de nos gourmets d’ici. De belles idées pour Noel et un fascinant livre cadeau.

*Copains comme cochons* est publié aux Éditions Crescendo et est disponible dans nos librairies.

Le 23 novembre 2020

Pour information: Jean Pierre Lemasson 514-834-6356

boucherville@goute-boudin-quebec.ca

L’auteur est professeur associé à l’UQAM et fondateur du certificat en gestion et pratiques socioculturelles de la gastronomie. Jean-Pierre Lemasson s’est spécialisé dans l’histoire de la gastronomie québécoise. Il est connu du public pour avoir publié, entre autres, « le Mystère insondable du pâté chinois », « l’Odyssée de la tourtière » ou encore « Chroniques gastronomiques québécoises ».  Pionnier des études sur les patrimoines alimentaires du Québec et la valorisation des produits du terroir, l’auteur affirme que l’on ne mange bien qu’avec l’appétit de l’esprit ! Il est vice-président de l’AQGBB.

Rappel de la mission de l’AQGBB: L’Association Québécoise du Goûte-Boudin de Boucherville a été fondée en 2018. Elle valorise le boudin, un mets de tradition québécoise mais aussi d’innovation, organise le Concours annuel du meilleur boudin québécois, promeut l’expertise des artisans du boudin du Québec, réunit, dans le partage et la convivialité, tous les amateurs de boudin, cousine avec la Confrérie du Goûte-Boudin de Mortagne-au-Perche (France) qui a adoubé 29 chevaliers au Québec depuis 1980, et dont la ville est jumelée à Boucherville.