Adoubement des chevaliers de l’AQGBB

L’adoubement est la cérémonie par laquelle une personne est élevée au titre de chevalier. Au moyen âge, la veille de l’adoubement, l’écuyer candidat chevalier prenait un bain purificateur. Puis il mettait une tunique blanche. Les futurs chevaliers devaient passer toute la nuit à prier et faire le jeune, avec une grande robe blanche en signe de purification. D’où l’expression *passer une nuit blanche*.

Généralement, le chevalier revêtait une cape rouge lors de la cérémonie, ce qui signifiait qu’il était prêt à verser de son sang pour le roi. Les chevaliers du boudin doivent ainsi être prêt à verser de leur sang pour faire rayonner les produits du boudin ici et ailleurs!!!!

Le but premier de l’adoubement est de contribuer par cette publicité au rayonnement des produits du boudin, les faire connaître et apprécier, en développant le tourisme gastronomique. Il constitue une reconnaissance du milieu à l’égard d’une personne qui s’est distinguée dans la réalisation des objectifs de l’AQGBB.

L’AQGBB a obtenu en 2018 le pouvoir d’adouber, de la part de sa cousine la Confrérie des chevaliers de Goûte-Boudin de Mortagne au Perche en France, qui organise le concours international de boudin depuis 87 ans et qui a adoubé 26 chevaliers québécois.

Au moment de l’intronisation, la présidente de l’AQGBB ou Grand Maître, prononce un texte consacré et le candidat (impétrant) formule son serment de loyauté au boudin. Une médaille et un parchemin sont remis au chevalier.

 

La présidente intronise l’impétrant Pierre Chagnon, chevalier de l’AQGBB

Parchemin remis à Pierre Chagnon 

Médaille remise à Pierre Chagnon

La présidente intronise l’impétrant Charles Desmarteau en présence de Marc Sauvé, secrétaire.

 

 

Novembre 2019